En cas de dépôt de plainte pénale, le plaignant devient demandeur au pénal et au civil. Il acquiert le statut de partie à la procédure. Ainsi, il a le droit d’assister à toutes les auditions et audiences qui vont intervenir suite au dépôt de sa plainte.

Si la plainte est claire, l’audition du plaignant en tant que tel n’est en règle générale pas nécessaire.

En revanche, si la plainte n’est pas suffisamment précise, il est possible que le plaignant soit convoqué pour préciser certains points de sa plainte.

Une convocation du plaignant est également possible lorsque l’infraction pour laquelle la plainte a été déposée ne se poursuit que sur plainte. Dans ce cas, la plaignant est cité à une audience de conciliation et s’il ne vient pas sa plainte sera considérée comme retirée. l se peut que la partie plaignante ne soit pas entendue mais invitée à se déterminer par écrit. En conclusion, si je dépose une plainte je ne serai pas forcément convoqué.

Enfin, le plaignant sera également convoqué le jour du jugement de l’accusé, le but étant pour lui principalement de faire valoir et chiffrer ses conclusions civiles (réparation de son dommage). Le plaignant peut alors demander sa dispense de comparution personnelle et, cas échéant, chiffrer ses conclusions civiles par écrit.

Trouvez plus d’informations sur ce thème sur notre page vos droits ou contactez l’un de nos avocats.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire