Celui qui se soustrait à la quarantaine commet une contravention selon l’art. 83 de la loi sur les épidémies, sanctionnée par une amende d’un montant maximum de 10 000 francs (al. 1, let. h) ou allant jusqu’à 5000 francs en cas de négligence.

Trouvez plus d’informations sur ce thème sur notre page droit pénal général ou contactez l’un de nos avocats.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire